12 novembre 2012

L'amour, la vie en rose ??

Personne ne me contredira, les premiers mois d'une histoire sont toujours magiques. On a des étoiles pleins les yeux, on fait tout pour plaire à l'être aimé, on se bat ! Car oui, l'amour est une bataille.

Un jour on habite ensemble, on a des délires d'adolescents, on se bagarre, on rit... Et puis au fil des jours, on pense que c'est aquis, on lâche ses armes, on ne cherche plus à séduire, on entre dans ce que tout couple hait... LA ROUTINE ! 

On se lève le matin, un bonjour, on déjeune, on prend sa douche, on se dit bonne journée, on revient le soir, "t'as fait quoi aujourd'hui ?", on écoute même pas la réponse, on regarde le juste prix, on mange, on regarde le film du soir et on va se coucher... OUAOUUUH ! Trop cool ta vie me direz vous... N'avez vous pas la même que moi à peu de choses près ? 

le-bonheur-du-couple

 

Comment faire revenir ces petites choses folles des premiers jours, ces surprises ? 

Les femmes ont besoin de romantisme... Mais les hommes ne le sont que très rarement. Toutes ces petites intentions qui vous ont charmées chez lui se sont envolées. Il ne se bat plus. Il n'en voit plus l'utilité.

Je n'ai même pas de conseils à donner... Un voyage ? Impossible quand on est étudiant. Les petites intentions ? Quand c'est pas réciproque c'est moche... Lui en parler ?? Mouais, pas certaine que ça fonctionne...

J'attends vos conseils et réactions ... 

Posté par Alendyl à 16:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur L'amour, la vie en rose ??

    Kikou Alendyl,

    Quand j'étais petit, mon grand-oncle m'offrait très souvent un paquet de Kitkat. Vous savez, les kitkat mini, ce genre de biscuit que l'on s'empiffre par paquet de 40...
    Mais à force de manger autant de kitkat, vous vous en doutez, il y a un jour où j'ai saturé. Aujourd'hui, mon envie de kitkat est passée de "J'adore" à "Bof, j'ai rien contre".

    Selon moi, ça se passe exactement de la même manière dans un couple. Et mon entourage me le confirme. La difficulté, quand on se plaît à passer du temps avec une personne, c'est de friser le harcèlement mutuel jusqu'à ce que ça frise la saturation. J'ai des amis qui appellent leur petit(e) copain (copine) pour savoir si, ce matin, il/elle mangé du lait ou du jus de fruit au ptit déj'... Et le pire, ce sont les morales absurdes, qui commencent toutes par "Quand on aime...".
    Je pense que c'est ce qui fait que, même si ça ne nous déplaît pas de vivre avec la personne, ça finit par ne plus être aussi intense qu'au premier jour.

    Alors, comment on fait pour garder cette chère flamme ? J'ai pas de solution-miracle, mais je pense que le remède le plus efficace est encore de faire un cercle vertueux. Nos chers anthropologues ont développé une analyse de ce qu'on appelle le don et le contre-don. Quand, à Noël, vous recevez un cadeau d'une personne, on est un peu mal à l'aise si l'on a pas soi-même quelque chose à offrir en retour, et quelque chose d'au moins égal à ce qu'on a reçu.
    Régulièrement, mon objectif avec ma petite amie est de provoquer ce genre de réaction. Concrètement, j'essaie de la faire culpabiliser en lui faisant très plaisir, et je compte sur cette culpabilité pour qu'à son tour, elle me fasse très plaisir.

    L'essentiel n'est pas que ça coûte cher, mais que ce soit marquant. En ce moment, je réfléchis à un (très) long poème à écrire à ma moitié. Je vais essayer de concentrer tout ce qui peut la toucher en un texte.

    En espérant que j'ai fait avancer le schmilblik

    Posté par Sinic, 20 novembre 2012 à 10:09 | | Répondre
  • Hey Sinic,

    On voit que tes études d'Histoire ont servi à quelque chose en fin de compte! Dire quelque chose de pas con dans un commentaire déjà plein de bon sens... .

    Pour ma part ma chère Alendyl je comprends que trop bien ta saturation actuelle. Mais ne cherche pas à savoir si l'herbe est plus verte ailleurs car la réponse est NON!! Les mecs sont programmés pour ne plus être romantique au bout d'un certain temps malheureusement. Dis-toi que certaines filles l'ont très bien compris et qu'au bout de 4-5 mois de relation elles reprennent leur papillonnage pour toujours vivre le Grand Frisson.
    Pourquoi? Car ces filles ne vivent que pour le romantisme avec un grand R, l'amour avec un grand A. Tout ça existe, du moins au début. Mais tu avoueras que c'est peu glorieux.

    Que faire alors? La séparation temporaire des corps pour faire revenir le désir - s'il revient! - je ne vois que ça.
    Un "break" ne signifie pas une rupture ni l'autorisation de copuler ailleurs, ça veut simplement dire qu'il est temps pour le couple de tout remettre en question. Là au moins vous serez tous les deux fixés. Et ça peut déjà changer beaucoup de choses, comme le simple fait que l'autre comprenne enfin ce que ressent son partenaire et finisse par vraiment changer (au lieu de le dire et de ne rien faire).

    Enfin tu as la solution de ne plus chercher à changer les choses, à vivre une vie de couple que toi seule de vous deux considérera comme "plan-plan", à être aussi indifférente que lui. Tout ça pour finir par apprécier les petits moments où celui-ci daignera te prouver son amour.
    Ne rigole pas mais beaucoup de femmes vivent cette situation.

    De plus il est certain que quoiqu'il arrive:

    Les Hommes n'ont pas la même conception que nous de l'Amour.

    Posté par Crevette, 20 novembre 2012 à 15:54 | | Répondre
  • Bonjour !
    Je découvre ton blog et je dois dire que tes articles sont vraiment chouettes !
    Je viens de lancer le mien, si tu veux venir faire un tour : super-fille-cielle.fr
    A bientôt !
    Audrey

    Posté par Audrey, 25 juillet 2014 à 14:46 | | Répondre
Nouveau commentaire